image1.jpg

Festival de littérature jeunesse de Montréal

 
 
 
 

 

FAIRE NAÎTRE L’ENFANT LECTEUR

« Pour <Simon Boulerice>, qui est aussi porte-parole du FLJM, un événement comme celui-là peut faire beaucoup pour initier à la lecture, qui est pourtant une activité intrinsèquement intime. « J’aime l’idée de la célébration, dit-il en entrevue. J’aime que les filles de l’organisation aient voulu créer un événement rassembleur, festif, familial, quelque chose de très démocratique. » Le scénariste de la nouvelle mouture de Passe-Partout ajoute avoir beaucoup compté sur la littérature pour fuir la solitude dans son enfance.Sur l’importance de l’initiation, la chroniqueuse Manal Drissi, qui anime la scène du FLJM, abonde dans son sens. « Je ne viens pas d’un milieu où les livres étaient très présents, donc je comprends l’importance que peut avoir cette rencontre-là entre les enfants et la littérature, dit-elle. Ça prend un seul livre que tu mets dans les mains d’un enfant [au bon moment, glisse Simon Boulerice], et c’est une relation pour la vie qui débute. Une fois que cette flamme-là naît, c’est comme le vélo : tu n’oublies pas. »

Et c’est grâce à cette même passion pour la littérature que les organisatrices du festival ont réussi à attirer une importante fourchette d’auteurs et d’éditeurs, même quand l’événement était encore sur la planche à dessin. « On n’a même pas réussi à se rendre à la fin de notre liste d’invités à contacter parce qu’on a eu juste des oui », raconte Valérie Léger. Déjà, elle et ses complices sont bombardées de demandes pour étirer le festival sur deux jours l’an prochain. »

Alexis Riopel - Le Devoir

12 août 2019

Parc de la

Marina d’Escale

Lachine

11 août 2019

2207, boulevard St-Joseph, Lachine, H8S 4B7

(situé entre la 21e et la 24e avenue sur le bord de l’eau de l’arrondissement Lachine)

  • autobus 195, 496, 110 / piste cyclable du Canal Lachine

 
 

Le Festival de Littérature Jeunesse de Montréal (FLJM), mis en place par l’organisme à but non lucratif Page par Page, a pour mission de promouvoir le plaisir de la lecture et de l’écriture.

Les familles y trouveront un lieu de découvertes littéraires, un espace de rencontre avec les auteurs, illustrateurs, éditeurs et autres passionnés de littérature et un endroit regorgeant d’activités ludiques pour les jeunes. Les parents pourront assister à des conférences et découvrir tous les bienfaits de la littérature non seulement comme outil d’apprentissage, mais aussi comme vecteur du renforcement de l’attachement chez l’enfant. Le moment de la lecture en est un de découvertes, mais aussi de proximité avec les autres. Au fil du développement des enfants, la lecture favorise l’ouverture d’esprit, la tolérance et l’altruisme en plus d’encourager la curiosité, l’imagination et la créativité.

 
 
Simon-Boulerice-credit_Camille_Tellier.jpg
 

Avant d’être un auteur, je suis un lecteur. Depuis que je suis petit, je lis des histoires pour étancher ma solitude, pour comprendre que je ne suis jamais seul. Et j’ai l’intuition que nous sommes tous ainsi. Lire, et même si c’est une activité d’abord solitaire, c’est aller à la rencontre de l’autre, tout en allant à la rencontre de soi. Je ne compte plus les fois où je me suis dit : « Je ne suis donc pas le seul à penser ça, à vivre ça. » en ajoutant mes initiales dans la marge, comme si j’étais le propriétaire de cette pensée, de cette aventure. Depuis toujours, les histoires nous ravigotent le cœur. Notre besoin de consolation est possible à rassasier; il suffit d’ouvrir un livre. Je me sens privilégié d’être porte-parole d’un événement qui célèbre le livre jeunesse de manière aussi rassembleuse. Enfants, ados, adultes, tous : entrez dans la danse en ouvrant un livre comme on ouvre son cœur. Marthe Robert voit juste lorsqu’elle affirme que lire transforme son miroir en fenêtre ouverte sur la rue. En souhaitant que le 11 août prochain, cette rue soit remplie de lecteurs en joie.

- Simon Boulerice, porte-parole du festival

Formé en écriture, en danse et en théâtre, Simon Boulerice est un touche-à-tout épanoui. Chroniqueur radio (Plus on est de fous, plus on lit !) et télé (Formule Diaz et maintenant Cette année-là), il navigue également entre le jeu, la mise en scène et l’écriture. Il écrit du théâtre, de la poésie et des romans, tant pour adultes que pour enfants. Parmi sa quarantaine de titres, il est l’auteur des célébrés Simon a toujours aimé danser, Martine à la plage, Javotte, Edgar Paillettes, PIG, Les Garçons courent plus vite, Florence et Léon et L’Enfant mascara. Ses œuvres, traduites en sept langues, ont été nommées, notamment, au Gouverneur Général, aux Prix des libraires et aux Prix de la critique. À 37 ans, Simon Boulerice fait encore la split au moins une fois par jour. Pour l’heure, ses os et ses muscles tiennent bon.

 
 
 

Les heures du conte

Un espace spécialement aménagé et douillet est dédié aux heures du conte. Des conteurs professionnels feront la lecture à des groupes de 0-5 ans et de 6-10 ans, tout au long de la journée.

 
Au-bout-du-compte.jpg

Au bout du conte

La troupe de théâtre les Minimalices présenteront leur pièce intitulée “Au bout du conte” sur la grande scène. Cette pièce adressée aux enfants de 3 à 10 ans revisite plusieurs contes bien connus, en y ajoutant une pointe d’humour qui saura plaire autant aux jeunes qu’à leurs parents

 
IMG_5980.jpg

Kiosques

La librairie Les Passages, les bibliothèques ainsi que certaines maisons d’éditions seront sur place tout au long de la journée pour vous présenter leurs coups de coeur littéraires et vous faire rencontrer des auteurs et autrices de la littérature jeunesse.

parc+de+la+Marina.jpg

Conférences-parents

Quels sont les bienfaits de la littératures chez l’enfant et l’adolescent? Comment intégrer la littérature dans la routine familiale?

Voici quelques-uns des sujets qui seront abordés dans différentes conférences spécialement conçues pour les parents.

Ateliers

Que ce soit faire de la bande dessinée ou écrire de la poésie, ces ateliers dédiés aux jeunes de 10 à 17 ans permettront d’explorer concrètement différentes formes de littérature.

 

Contact

fljm@pageparpage.com